6 cures pour booster l’immunité de toute la famille

Renforcer son immunité

Immunité : mes cures préférées pour l’hiver ou en temps d’épidémies virales 

Le corps et ses défenses immunitaires peuvent être fragilisées par les changements de température et de saison, mais aussi par de multiples facteurs de déstabilisation psycho-physiologiques.

Je te propose 6 moyens de renforcer l’immunité des enfants comme des adultes. Ces cures sont compatibles avec la grossesse et adaptées aux bébés, enfants et mamans allaitantes (afin d’éviter certaines infections liées à l’allaitement notamment) selon les indications apportées. <3

 

1/ Indispensables pour de bonnes défenses immunitaires : nos amis les fruits et légumes frais !

Renforcer ses défenses immunitaires grâces aux fruits et légumes

Parce-que booster son immunité passe avant tout par une bonne alimentation ! Merci mais c’est quoi une “bonne” alimentation ? Selon moi, une alimentation saine est une alimentation qui se veut la plus simple et la moins transformée possible. Vitamines, minéraux et oligo-éléments essentiels se trouvent en grande quantité et qualité dans les fruits et légumes frais (sans pesticide de préférence), locaux et de saison (pour éviter de perdre en saveur et en nutriments au cours du trajet). Mettez l’accent sur les légumes verts pour reminéraliser !

Pour profiter de tous leurs bienfaits, ils sont à consommer sans modération, frais, entiers plutôt qu’en jus (fait grimper notre glycémie plus vite en l’absence de fibres pour la réguler), crus ou cuits à basse température (vapeur, un filet d’huile d’olive et les épices de votre choix, mmmmh..!). Et devine quoi ? Ça ne prend pas plus de temps que de consommer transformé, préparé, pré-préparé ou gras (gratins, plats en sauces, etc.). Bien qu’il y ait de bonnes graisses à consommer !

Justement, pour faire le plein d’omégas 3-6-9 entre autres, pense à varier les huiles végétales – choisies bio, vierges/de première pression à froid pour un max de nutriments. À conserver au frais et à l’abri de la lumière autant que possible, les huiles vierges sont fragiles car non raffinées. Mon TOP “huiles-santés” :

  • Huile vierge de Colza (ne pas chauffer) – riche en Omégas 3 (vertus anticancer et cardioprotectrices, régulateurs d’humeur/stress et mémoire).
  • Huile d’Olive vierge (ok pour la cuisson)- riche en Omégas 9, polyphénols et vitamine K (prévient les maladies cardiovasculaires et le mauvais cholestérol, aide à la digestion, cicatrisation…).
  • Huile vierge de Noix (ne pas chauffer)- riche en vitamine E et omégas 3 en majorité, ceux dont on manque le plus.
  • Huile vierge de Cameline (ne pas chauffer)- riche en vitamine E et omégas 3 surtout et 6 (vertus cardioprotectrices, régulation du cholestérol…).
  • Huile vierge de Lin (ne pas chauffer) – très riche en omégas 3 (de même que les graines de lin à saupoudrer sur vos plats et salades) idéale pour les végétariens !

On les trouve bien sûr chez notre maraîcher ou coopérative bio locale ! Pas le temps ou pas le goût de faire les courses? (je connais!) Je me fais livrer une caisse de fruits et légumes bio par notre producteur local ! Trouve ton petit producteur local et bio ici. 😉

 

2/ Cure pour l’immunité au Pollen frais

Pollen frais : cure pour l'immunité

La cure de Pollen frais. Quoi ? Celui qui nous fait éternuer ?! Non non pas d’inquiétude, ce n’est pas le même pollen 🙂 Celui-ci est précieusement récolté par les abeilles elles-mêmes et non pas transporté par le vent jusqu’aux plantes. Consommer du pollen frais à la petite cuillère, bien mastiqué, pendant 4 à 6 semaines et te voilà revitalisé pour affronter et prévenir les infections hivernales !

>> 1 cuillère café chaque matin pour les enfants à partir de 1 an / 1 cuillère à soupe pour les adultes – ok femmes enceintes et allaitantes – seul ou à mélanger avec des fruits frais pour décupler l’action des enzymes ! Ne pas allier aux produits laitiers.

En effet, ce “super-aliment” ne contient pas moins de 20 acides aminés essentiels sur les 27 indispensables à notre organisme, des minéraux, des vitamines du groupe B, C et provitamine A, des glucides et lipides dont une partie d’acides gras essentiels (omégas), des ferments lactiques et levures (amis de votre flore intestinale).
Bref ! L’aliment immunostimulant par excellence de l’hiver ! On le trouve en bocal dans votre magasin bio par exemple. C’est un peu farineux en bouche mais légèrement sucré et franchement pas désagréable à consommer pour ma part.

 

3/ La Spiruline : super-aliment immunostimulant

Spiruline : algue immunostimulante

Célèbre algue bienfaisante et hypocalorique connue des civilisations primitives qui ont peuplé l’Amérique du Sud, l’Afrique et l’Asie, la Spiruline – déconseillée à ceux qui souffrent de phénylcétonurie – contient une grande quantité de protéines (composées d’acides aminés essentiels à l’organisme) – recommandée pour les sportifs – , antioxydants (aident à lutter contre le vieillissement et les maladies associées), fer, vitamines du groupe B (B12 en force pour les végétariens!) et omégas 6 (interviennent notamment dans les fonctions immunitaire et reproductrice)…

Un cocktail immunostimulant à consommer plutôt en début et milieu de journée, sous forme de poudre ou de comprimés qu’on trouve en magasin ou droguerie bio et dans certaines pharmacies.
Afin d’éviter des effets désagréables (maux de tête ou intestinaux) de son fort potentiel détoxifiant, il est recommandé de prendre des dosages progressifs – ok femmes enceintes et allaitantes –. Soit 1 gramme par jour la première semaine, puis augmenter progressivement la dose les semaines suivantes à raison d’1 gramme supplémentaire par semaine, jusqu’à 3 ou 4 grammes par jour sans dépasser 5 grammes – dose à diviser en 2 pour les enfants – sur un ou plusieurs mois. Bonne cure verte !

 

4/ La propolis : un précieux produit de la ruche

Propolis : cure pour l'immunité

La propolis est l’enduit que les abeilles produisent pour protéger et aseptiser l’intérieur de la ruche. Composé de résine, huiles essentielles, cire, fer, zinc, vitamines A et E et flavonoïdes (molécules antioxydantes naturellement présentes dans les fruits et légumes notamment), cet antibiotique naturel a des vertus antiseptiques, antivirales, bactéricides, fongicides, cicatrisantes, anesthésiantes, anti-inflammatoires…


Elle se prend sous différentes formes : brute, en gommes à mâcher, teinture-mère (macérât alcoolisé), sirops, gélules, sprays, pommades… Son goût est prononcé et sa composition ne doit pas contenir d’alcool pour pouvoir être consommée aussi par les enfants (exemple : sirop ou pommade à la propolis pour enfants sans alcool en curatif). Chez les adultes, on peut l’utiliser en préventif (cure) ou en curatif (en traitement des maladies ORL, plaies, aphtes, mycoses…), en respectant les posologies respectives à la forme choisie.

Pour ma part, cette année, je la prends sur 1 mois, sous forme de teinture-mère achetée directement chez l’apiculteur de ma région. Il est recommandé, en cure préventive, d’ingérer des dosages progressifs : 1 goutte par jour, puis 2.. Jusqu’à une 15aine de gouttes par jour puis de réduire de nouveau progressivement jusqu’à la fin de la cure. Facile à faire sur 30 jours du coup. À diluer dans une tisane (tiède, pas brûlante) ou une cuillerée de miel.

 

5/ L’extrait de pépins de pamplemousse : antibiotique naturel redoutable

Extrait de pépins de pamplemousse : antibiotique naturel

Second antibiotique naturel : l’extrait de pépins de pamplemousse. Marques recommandées à trouver en magasin bio : CitroBiotic ou CitroPlus. Il doit contenir du Citrus paradisi, de préférence sans alcool ni ajout de vitamine C ! À utiliser en curatif ou préventif pour renforcer l’immunité – ok femmes enceintes et allaitantes -.

Il se prend sous forme de gouttes acidulées à diluer dans de l’eau ou du jus de fruits. 3 à 15 gouttes sur 4 à 6 semaines en dosage progressif comme vu plus haut, 1 fois par jour; ou bien, mêmes dosages, 3 fois par jour pour du curatif. Pour les enfants, comptez 0,5 gouttes par kilo de poids (soit 5 gouttes pour un bébé de 10kg).

Riche en flavonoïdes, il aide à lutter contre les infections de l’appareil digestif, les maladies ORL, les mycoses, aphtes, gingivites, les infections urinaires, la fatigue, la faiblesse immunitaire, les infections de la peau, l’acné… Attention celui-ci est contre-indiqué en cas de prise de certains médicaments ou antibiotiques (renseignez-vous et demandez conseil à votre médecin).

6/ Les huiles essentielles : magiciennes de l’immunité

Huiles essentielles pour l'immunité

Elles font tellement partie de mon quotidien que j’ai failli en oublier l’aromathérapie ! Évidemment, les huiles essentielles sont aussi un véritable allié pour votre immunité. Si vous ne deviez en choisir qu’une seule ? Le Ravintsara, la plus puissante et la plus tolérée des huiles essentielles antivirales ! Elle prendra soin de toute la famille : bébés à partir de 3 mois, enfants, adultes, femmes enceintes et allaitantes. <3

Comment l’utiliser ?
En diffusion : via un diffuseur à froid du type brumisateur à ultrasons. En diffusion vous pouvez aussi alterner avec l’huile essentielle d’Eucalyptus radié ou l’essence de Citron pour assainir votre intérieur.
En application cutanée : à raison d’1 à 2 gouttes diluées dans une cuillère à café d’huile végétale (ou 1 à 2 gouttes pures sur le plexus et l’intérieur des poignets pour adulte seulement sauf peaux sensibles) en massage du thorax, du dos et de la plante des pieds. 2 à 3 fois par jour pendant une semaine (pas plus, l’utilisation prolongée des huiles essentielles n’est pas recommandée).

 

Te voilà parée pour renforcer ton immunité avant l’hiver ! N’hésite pas à me partager tes retours d’expériences, cures personnelles et cocktails de santé en commentaire. 🙂

J’espère que cet article t’aura aidée à y voir plus clair dans ce qui peut exister en termes de cures adaptées à toute la famille.
J’ai créé ce blog en Naturopathie pour aider les mamans à prendre de leur énergie vitale et de celle de leur famille. Je te parle de ce que je souhaite t’apporter dans l’article en lien.
Tout a commencé après mon accouchement naturel à domicile dont je témoigne dans ce second article en lien.

Crée-toi une vie saine et pleine de sens grâce à ton intuition,

Sandra

  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

6 Replies to “6 cures pour booster l’immunité de toute la famille”

  1. […] des premiers signes de faiblesse immunitaire de ma fille, je cherche à renforcer notre capacité d’auto-guérison et notre énergie […]

  2. […] Pour éviter l’apparition d’une mastite, on peut évidemment se servir des causes potentielles énoncées plus haut comme s’assurer le que le bébé tète suffisamment fréquemment. Porter des vêtements et sous-vêtements qui ne vont pas compresser la poitrine, surveiller les signes d’engorgement / sein trop plein. Se reposer autant que possible pour ne pas accumuler trop de fatigue nous rendant plus vulnérable… Je te propose mes cures préférées pour booster ton immunité dans cet article. […]

  3. […] seras probablement aussi intéressée par mon article sur les cures pour l’immunité compatible grossesse et allaitement mais aussi adaptées aux […]

  4. […] Tu apprécieras probablement de découvrir aussi comment renforcer l’immunité de ta famille dans cet article. […]

  5. […] a amenée et comment la Naturopathie m’a ramenée vers mon intuition pour me montrer comment être en pleine santé en étant […]

  6. […] ensuite dans la sphère physique de ton organisme ? Grâce à ton intuition ! L’intuition est immunostimulante par nature ! Toutes les décisions et les actions réalisées à contre-coeur vont faire que ton […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :