Comment soigner une mastite naturellement ?

Pas si facile à repérer et n’ayant été sujette à aucun désagrément physique ou infectieux (ni crevasse, ni mastite, candidose, muguet ou autre) lors de mon premier allaitement, je ne connaissais pas la mastite. Cela fait maintenant 2 fois que cela m’arrive sur mon second allaitement. Je te partage donc ce que j’ai appris sur le sujet : comment l’identifier, la soulager et la prévenir. 🙂

C’est quoi une mastite ou inflammation de la glande mammaire ?

Définition

Elle fait partie des maux courants de l’allaitement maternel. Il s’agit d’une inflammation de la glande mammaire, qui peut être d’origine infectieuse ou bien seulement inflammatoire.

Symptômes

Elle touche généralement un seul sein. Celui-ci peut être engorgé de lait ou non, avec présence de plaques chaudes et rouges plus ou moins étendues sur le sein. Ces zones sont évidemment assez, voire très douloureuses selon la gravité de l’inflammation. Pas toujours facile à repérer car le sein peut être un peu engorgé de lait sans qu’il n’y ait inflammation. Et, à l’inverse, le sein peut être enflammé sans être engorgé. On peut avoir l’impression d’attraper la grippe : énorme coup de fatigue, montée de fièvre plus ou moins violente et soudaine, frissons, courbatures…

Les causes probables de l’inflammation

La mastite est due à une stagnation du lait dans le sein créant une inflammation. Elle survient généralement quand la maman est dans un état de fatigue important – et oui, c’est le signal du corps, la maladie (le “mal a dit”) qu’il faut se reposer !
D’autres facteurs peuvent empêcher un bon drainage du lait : des vêtements ou un soutien-gorge inconfortable, trop serré ou avec une armature effectuant une pression.
De même que le portage trop serré d’un bébé contre la poitrine, un inconfort pratique (vêtement ouvert d’un seul côté, portage asymétrique en sling…) ou physique (crevasse sur le mamelon, muguet ou autre désagrément) amenant à allaiter d’un sein plus que l’autre sur un temps plus long qu’à votre habitude.
Et parfois, sans t’en apercevoir (la nuit par exemple pendant laquelle ton bébé aura pris un sein plus que l’autre cette nuit-là en raison de vos positions respectives mais dans un demi-sommeil tu ne t’en souviens pas..).
Et enfin plus rarement, le staphylocoque (bactérie) peut être à l’origine d’une mastite infectieuse (que tu allaites ou non du coup).

Quels traitements naturels pour soulager la mastite ?

Soins naturels pour soulager la mastite

Vider le sein

Le mot d’ordre est d’agir vite dès le repérage des symptômes. La première chose à faire et le plus possible : c’est de drainer le lait et donc bien vider le sein, d’autant plus s’il est engorgé. Pour cela, tu as besoin de ton bébé ! Tu peux préalablement (avant la tétée) verser de l’eau chaude ou immerger ton sein dans un bol d’eau chaude pour faciliter le réflexe d’éjection du lait et déboucher certains canaux si besoin. S’il n’a plus envie de téter et que le sein contient encore du lait ou est engorgé, tu peux momentanément t’aider d’un tire-lait. Attention de ne pas l’utiliser jusqu’à l’inconfort tu risquerais d’autres désagréments. L’idéal et le plus efficace restant la succion du bébé allaité.

Se reposer

La 2ème chose la plus importante et indispensable pour se rétablir est de se reposer un maximum !

Soulager à l’aide de soins naturels

Parallèlement, tu peux faire des cataplasmes d’argile verte (= préparation pâteuse à base d’argile et d’eau à appliquer directement sur la peau pendant quelques minutes) pour réduire l’inflammation plusieurs fois par jour.

Tu peux également vaporiser de l’hydrolat (=eau florale) de Camomille Romaine (ou l’appliquer en compresse sur le sein). Tu trouves les hydrolats en boutique bio. Ils se conservent idéalement au réfrigérateur donc le froid combiné à l’action apaisante de la Camomille pourra soulager. Les eaux florales sont sans danger pour le bébé allaité.

Et enfin tu peux consulter un médecin homéopathe qui pourra te prescrire différents traitements homéopathiques adaptés. J’ai utilisé pour ma part : Bryonia 9CH (indiqué en cas de syndrome grippal, inflammation, mastite…) et Apis Mellifica 9CH (indiqué en cas d’inflammation avec œdème, brûlure de 1er degré…), à raison de 5 granulés, 3 fois par jour.

Certaines mastites peuvent être très violentes, si les symptômes ne s’améliorent pas sous 48h ou si la douleur n’est pas supportable, n’hésite pas à consulter rapidement un médecin afin qu’il puisse vérifier qu’il n’y ait pas infection ou abcès (= aggravation de la mastite) et qu’il puisse éventuellement te prescrire un antalgique compatible avec l’allaitement.
Vérifiez toujours la compatibilité des médicaments prescrits avec l’allaitement. Les professionnels de santé n’ont pas tous le même niveau de formation et d’information sur l’allaitement maternel.

Ces traitements sont cumulables et sans danger pour ton bébé ou l’allaitement. On trouve ces produits en magasin bio, herboristeries et dans certaines pharmacies ou parapharmacies.

Est-ce dangereux pour le bébé allaité ?

Si la mastite est infectieuse et non seulement inflammatoire, il y a alors présence d’anticorps passant dans le lait, protégeant votre bébé de l’infection. De plus, si certaines bactéries sont ingérées par le bébé, elles seront tuées par l’acidité de son estomac. Au stade de l’engorgement ou de la mastite, il est alors beaucoup plus dangereux de conseiller un arrêt de l’allaitement pouvant aggraver la mastite et entrainer l’abcès. 🙁
Dès l’apparition des symptômes, il faut drainer le sein au plus vite et donc préconiser de faire téter le bébé aussi souvent que possible.

Prévenir la mastite

Pour éviter l’apparition d’une mastite, on peut évidemment se servir des causes potentielles énoncées plus haut comme s’assurer le que le bébé tète suffisamment fréquemment.
Porter des vêtements et sous-vêtements qui ne vont pas compresser la poitrine, surveiller les signes d’engorgement / sein trop plein.
Se reposer autant que possible pour ne pas accumuler trop de fatigue nous rendant plus vulnérable… Je te propose mes cures préférées pour booster ton immunité dans cet article.

J’espère que cet article te sera venu en aide. J’ai créé ce blog en naturopathie pour aider les mamans à se maintenir en bonne santé physique et psychique et à renforcer leur énergie vitale.

Fais de toi ta priorité. <3

Sandra.

  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

One Reply to “Comment soigner une mastite naturellement ?”

  1. […] compatibles avec la grossesse et adaptées aux bébés, enfants et mamans allaitantes (afin d’éviter certaines infections liées à l’allaitement notamment) selon les indications apportées. […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :